Comment rendre une chaîne vidéo compatible HDR ?

Introduction

Lorsqu’on veut profiter du HDR sur sa télé ou avec son vidéoprojecteur, on est parfois confronté à un écran noir. D’où cela peut-il venir ? Eh bien, je vous propose de balayer, dans cet article, tous les problèmes de compatibilité qui peuvent survenir pour la diffusion d’images HDR.

 

La norme HDMI 2.0a

La compatibilité avec la norme HDMI 2.0 n’est pas suffisante pour véhiculer du HDR. En effet, c’est la norme HDMI 2.0a qui a ajouté la compatibilité HDR, il est donc nécessaire que tous les appareils (source, ampli AV, télé ou vidéoprojecteur, etc.) constituant la chaîne vidéo respectent cette norme afin de véhiculer du HDR sans problème.

Le problème qui se pose souvent, est lorsqu’on utilise, en tant que switch HDMI, un ampli AV un peu ancien, et donc pas compatible avec cette norme. Dans ce cas, il n’y a que deux solutions, soit on change son ampli par un plus récent compatible avec toutes les dernières normes, soit il faut le sortir de la chaîne vidéo par laquelle va transiter le HDR. On peut par exemple imaginer deux chaînes vidéo, une dédiée aux images SDR, et l’autre réservée au HDR.

Attention, autre cas de figure posant problèmes, les câbles HDMI actifs du type HD Elite, Thor, mCable, etc., ne sont pas compatibles avec la norme HDMI 2.0a. Il faut donc les sortir de la chaîne vidéo afin de pouvoir véhiculer du HDR sans problème.

 

La protection anticopie HDCP 2.2

La protection anticopie HDCP 2.2 est essentiellement utilisée pour empêcher la copie des Blu-Ray Ultra HD. Donc, si vous utilisez une platine Blu-Ray Ultra HD et que vous voulez profiter du HDR contenu dans un Blu-Ray Ultra HD, il va falloir que tous les appareils situés dans la chaîne vidéo acceptent cette norme anticopie, autrement vous serez confronté à un écran noir !

Toutefois, il existe une solution pour contourner cette protection, qui consiste à utiliser un HD Fury Linker, un HD Fury Integral ou un HD Fury Vertex. Sauf erreur de ma part, leur utilisation est autorisée à partir du moment où il ne s’agit pas de faire du piratage.

 

Les câbles HDMI

En théorie un câble HDMI certifié 18 Gbit/s devrait laisser passer les images 4K HDR sans problème, mais dans la pratique il peut en être bien autrement. Ce ne sont pas tellement les câbles courts (1 ou 2 mètres) qui posent problème, mais bien plus lorsqu’on a affaire à des longueurs de 5 mètres et plus. En effet, sur de telles longueurs la certification 18 Gbit/s ne garantit pas grand chose, à part que dans certaines conditions le câble est capable d’assurer ce débit. Mais rien ne dit que vous serez dans les mêmes conditions et vous risquez de vous retrouvez avec un écran noir ou une image dégradée, rien de plus agaçant lorsque ça arrive ! Pour éviter ce genre de désagrément, je vous recommande de privilégier des câbles HDMI hybride qui utilisent une fibre optique entre les deux connecteurs HDMI. Ainsi, l’atténuation du signal est quasi nulle pour un câble n’excédant pas une centaine de mètres.

 

Si vous souhaitez discuter de cet article, je vous invite à le faire sur Cin&Son.

 

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Consultant / installateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo

Site web : ht-consulting.pro

 

Laisser un commentaire