Déferlante de vidéoprojecteurs DLP 4K cet été !

 

La commercialisation des vidéoprojecteurs DLP 4K a débuté à la fin de l’année 2016, avec le Benq W11000 (lisez son test ici), et s’est poursuivie par la sortie de l’Acer V9800 et du Benq X12000, en début d’année 2017. Mais, alors que l’été s’annonce à grands pas, ce n’est pas moins de six nouveaux vidéoprojecteurs DLP 4K dont la commercialisation est annoncée, deux chez Acer, trois chez Optoma et un chez Vivitek. Il me semblait donc intéressant d’en faire le récapitulatif.

Mais, avant de rentrer dans le vif du sujet, je vais commencer par quelques précisions.

L’appellation 4K ou Ultra HD est impropre pour ces projecteurs, car en vérité leur puce n’est ni Ultra HD, ni 4K. En effet, ils utilisent la nouvelle puce 0,66 pouces de Texas Instruments, dite « DLP 4K Ultra HD », qui comporte 2716 x 1528 pixels (4,15 millions de pixels), donc deux fois plus que la résolution Full HD (1920 x 1080 = 2,07 millions de pixels), mais pas les 8,29 millions de pixels (3840 x 2160 = 8,29 millions) nécessaires pour l’Ultra HD. Cette résolution est donc obtenue par simulation (procédé XPR) par un basculement très rapide des micro-miroirs de la puce DLP. Ainsi, pour chaque image, chacun d’entre-eux affiche successivement deux pixels, donnant ainsi l’illusion de l’Ultra HD native, selon Texas Instruments. Il faudrait donc plutôt parler de puce DLP 2,7K puisqu’elle comporte seulement 2716 pixels sur chaque ligne horizontale.

 

ti-dlp-4k

 

Peu importe la technique, seul le résultat compte, et lorsque j’avais testé le Benq W11000 en janvier dernier, un projecteur muni de cette fameuse puce DLP 4K, j’avais trouvé le piqué très proche de celui d’un projecteur à matrices 4K natives, c’est bien ça l’essentiel. Mais, ce qui distingue ces nouveaux DLP 4K de leur aîné, le Benq W11000, c’est qu’ils sont tous compatibles HDR ! Cela fait une vraie différence, à condition bien sûr que ce procédé soit bien géré sur ces machines. Autre plus par rapport au Benq W11000, certains de ces projecteurs possèdent aussi une interpolation d’image, ce qui n’est pas négligeable pour ceux qui sont sensibles aux saccades et au manque de fluidité des films en 24 Hz. Mais ce dispositif sera t-il valide en Ultra HD et sera t-il de bonne facture ? Seuls les tests pourront le dire.

 

Acer
Acer H7850 et V7850

 

Deux projecteurs DLP 4K sont annoncés chez Acer à partir de juillet, le H7850 et le V7850, aux prix indicatifs respectifs de 2999 € et 3299 €. Ils sont tous les deux compatibles HDR et Rec.2020, et possèdent une interpolation d’image nommée AcuMotion chez Acer.

Le H7850 est le plus lumineux des deux avec ses 3000 lumens annoncés, alors que le V7850 n’est donné que pour un flux lumineux maximum de 2200 lumens.

 

Optoma
Optoma UHD550X et UHD60

 

Optoma UDH65

 

Trois projecteurs DLP 4K sont annoncés chez Optoma, le UHD550X et le UHD60, qui présente le même aspect visuel, et le UHD65, qui lui est décliné en noir. Les deux premiers cités devraient être commercialisés au mois de juillet, aux prix indicatifs respectifs de 1990 € et de 2799 €, alors qu’il faudra attendre le mois d’août (information exclusive Home Cinéma Tendances !) pour voir apparaître dans les échoppes le UHD65, au prix indicatif de  3499 €. Ces trois projecteurs sont compatibles HDR, mais il n’est visiblement pas question de Rec.2020 chez Optoma, le constructeur ne faisant référence qu’à l’espace de couleur Rec.709.

Les caractéristiques des UHD550X et UHD60 sont assez semblables, le premier est un peu moins lumineux avec 2800 lumens et semble plutôt destiné aux boutiques en ligne avec seulement 2 ans de garantie, alors que le second est plus lumineux avec 3000 lumens et est garanti 3 ans. Ces deux projecteurs semblent destinés aux pièce de vie, avec leur coque blanche et leur forte luminosité, alors que le UHD65 semble plus orienté salle dédiée, avec sa coque noire et sa luminosité plus contenue avec seulement 2200 lumens. Il est à noter que ce dernier est le seul à disposer de l’interpolation d’image « PureMotion ». Dernière différence entre ces trois projecteurs, les UHD550X et UHD60 possède un « Mode Gaming », permettant de réduire l’input lag, alors que le UHD65 n’en est pas doté. Concernant les similitudes maintenant, ces trois projecteurs possèdent la même focale, plutôt standard, avec un rapport de projection pouvant aller de 1,39 à 2,22, et un lens-shift vertical de + 15 %.

 

Vivitek
Vivitek HK2288

 

Un seul projecteur DLP 4K est annoncé chez Vivitek avec le HK2288, à partir de juillet, à un prix indicatif de 3499 €. Je n’en sais pas tellement plus pour l’instant, à part qu’il devrait être compatible HDR et que son flux lumineux maximum devrait atteindre 2000 lumens.

 

 

La plupart de ces projecteurs seront évidemment testés sur Home Cinéma Tendances, donc restez connecté cet été !

 

Chers lecteurs, si vous avez des questions ou des remarques, je vous propose d’en discuter sur Cin&Son

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Consultant / installateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo

Site web : ht-consulting.pro

 

Laisser un commentaire