Guide d’achat 2017 – Six vidéoprojecteurs incontournables pour Noël

Alors que Noël s’approche à grands pas, voici venu le moment de choisir le vidéoprojecteur qui pourrait prendre place sous le sapin. Ainsi, je vais vous présenter les six machines stars de l’instant, pour des budgets allant de 700 € jusqu’à 15 000 €.
Cette liste est variée, elle comporte plusieurs marques, des vidéoprojecteurs DLP et des machines à matrices LCD, du 4K natif, du 4K simulé ou du Full HD. Il y en a vraiment pour tous les goûts, alors n’attendez plus et faites vous plaisir avec la grande image.

Les différents vidéoprojecteurs seront classés par ordre croissant de prix.

 

 

Benq W1090 – DLP Full HD – 3D

En dessous  de 1000 €, le Benq W1090 s’impose comme l’un des tout meilleurs vidéoprojecteurs, pour ne pas dire le meilleur. Il faut dire qu’il rassemble beaucoup d’atouts, comme un très bon contraste intra-image, un fort piqué avec son optique en verre et une bonne colorimétrie en sortie de carton. Tout cela mis ensemble fait que le Benq W1090 délivre une image de tout premier plan, ce qui est assez incroyable en regard de son prix à 700 €. Bien sûr, comme la plupart des vidéoprojecteurs DLP, il ne faudra pas trop être exigeant sur la profondeur des noirs dans les scènes sombres, mais en dehors de cela, il est bien difficile de le prendre à défaut.

Alternative

Pour ceux qui sont sensibles à l’effet d’arc-en-ciel généré par les vidéoprojecteurs DLP, ou ceux qui voudraient disposer d’un lens-shift, l’Epson EH-TW5650 pourrait représenter une alternative intéressante sur l’entrée de gamme, mais ce dernier est un peu plus cher avec un prix qui avoisine les 1000 €.

 

 

Sony VPL-HW45ES – SXRD Full HD – 3D

Positionné un peu au dessus de 2000 €, le Sony VPL-HW45ES est sans concurrence à ce prix. Il faut dire que ce vidéoprojecteur n’a pas de véritables points faibles. En outre, il délivre une image vraiment remarquable, avec des noirs profonds, un bon contraste intra-image, une forte luminosité (1800 lumens) et une excellente fluidité (avec et sans Motionflow). Le Sony VPL-HW45ES est donc une valeur sure, et ce n’est pas pour rien qu’il connaît un tel succès commercial. La seule chose qui pourrait lui être reproché est sa non compatibilité 4K et HDR, mais pour son prix, il en fait déjà beaucoup !

Alternative

A ce prix, il n’existe aucune alternative offrant la même qualité d’image et les mêmes prestations.

 

 

Epson EH-TW9300 – Tri-LCD Full HD – Simulation 4K – HDR – 3D

Avec sa simulation 4K, sa compatibilité HDR et son optique motorisé (avec mémoires de zoom), l’Epson EH-TW9300 offre de très belles prestations pour un vidéoprojecteur de seulement 3300 €. L’image qu’il délivre n’est pas en reste, elle est tout simplement magnifique et incroyablement piquée pour une machine Tri-LCD. En outre, il est capable de délivrer un HDR totalement stupéfiant, une fois bien réglé. En revanche, on peut tout de même lui reprocher des noirs assez peu profonds dans les scènes sombres, et quelques problèmes de fluidité (ralentissements de l’image en 24 Hz).

Alternatives

Si on fait l’impasse sur la 4K, le HDR et l’optique motorisée, le Sony VPL-HW65ES (2790 €) peut représenter une belle alternative. Mais, le véritable concurrent de l’Epson EH-TW9300, est le tout nouveau JVC DLA-X5900, qui malgré un prix un peu supérieur (3999 €), présentent de beaux atouts, notamment ses noirs abyssaux. Je n’ai pas encore testé ce nouveau JVC, mais son positionnement tarifaire en dessous de 4000 € en fait un concurrent redoutable !

 

 

Optoma UHD65 – DLP 4K – HDR

Il m’était impossible de ne pas mettre un DLP 4K dans cette liste de Noël, tellement ces derniers suscitent l’intérêt du consommateur. Et, pour ce faire, j’ai tout simplement choisi le meilleur DLP 4K du moment, en tout cas dans une gamme de prix inférieurs à 4000 €, à savoir l’Optoma UHD65. Son prix public de 3500 € est peut-être positionné un peu haut, mais ce vidéoprojecteur sait en mettre plein la vue, que ce soit pour des sources Full HD ou pour de la 4K. Bien sûr, comme pour tous les DLP 4K, il ne faudra pas être trop exigeant sur la profondeur des noirs dans les scènes sombres, mais en dehors de cette réserve, l’Optoma UHD65 réunit toutes les qualités pour plaire au grand public.

Alternatives

Pour l’instant, dans cette gamme de prix, l’Optoma UHD65 n’a pas vraiment de concurrence du côté des DLP 4K. Il y a bien l’Acer V7850, dont les caractéristiques sont similaires, mais comme je ne l’ai jamais vu ou testé, je me garderai bien d’en parler davantage.
En fait, les alternatives se trouvent plutôt du côté des vidéoprojecteurs à matrices LCD, avec l’Epson EH-TW9300 et le JVC DLA-X5900, ces derniers présentant un équipement bien plus complet et des noirs bien plus profonds.

 

 

Sony VPL-VW260ES – SXRD 4K – HDR – 3D

Le Sony VPL-VW260ES (4999 €) est vraiment l’attraction de cette rentrée 2017. Les testeurs et les premiers utilisateurs ne tarissent pas d’éloge à son égard, il faut dire que pour le tout premier vidéoprojecteur 4K natif en dessous des 5000 €, Sony n’a pas raté le rendez-vous. L’image qu’il délivre est tout simplement sublime, avec aucun point faible à noter. Toutefois, on regrettera une luminosité maximum de seulement 1500 lumens, ce qui est problématique pour le HDR avec des bases supérieures à 3 mètres. Mais, en dehors de ce bémol, le Sony VPL-VW260ES délivre surement la plus belle image des projecteurs en dessous des 5000 €.

Alternatives

Le Sony VPL-VW260ES a t-il des concurrents sérieux ? Cette question mérite d’être posée car il est le seul vidéoprojecteur 4K natif en dessous des 5000 €. Alors, bien sûr, on trouvera toujours mieux dans certains domaines, comme les noirs profonds chez JVC avec le DLA-X5900 (3999 €) ou le DLA-X7900 (5999 €), ou la puissance lumineuse supérieure de l’Epson EH-TW9300, bien utile pour le HDR sur les grandes bases, mais aucun autre vidéoprojecteur ne dispose de matrices 4K natives, alors a t-on vraiment le choix quand on veut absolument de la 4K native ?
Cela dit, pour ceux qui ne sont pas obnubilés par le piqué, le JVC DLA-X5900 est une alternative très intéressante, d’autant plus qu’il coûte 1000 € de moins !

 

 

Sony VPL-VW760ES – SXRD 4K – Laser – HDR – 3D

Si le Sony VPL-VW260ES était l’attraction de la rentrée, le Sony VPL-VW760ES (14 999 €) sera sans doute celle de cette fin d’année 2017. En effet, c’est la première fois que le prix d’un vidéoprojecteur 4K natif laser descend en dessous de la barre des 20 000 €. Le Sony VPL-VW760ES fait même encore plus fort, puisque son prix est positionné en dessous des 15 000 € ! Certes, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais je tiens quand même à saluer Sony pour son effort de démocratisation de la vidéoprojection 4K.
Bien sûr, le Sony VPL-VW760ES ne se résume pas à une histoire de prix. Selon moi, c’est un mini Sony VPL-VW5000ES, qui coûte quand même la bagatelle de 65 000 €, en moins lumineux (2000 lumens contre 5000 pour le VPL-VW5000ES). Une fois qu’on a dit ça, tout est dit !

Alternatives

C’est simple, pour l’instant il n’y en a pas, à part le JVC DLA-Z1 (35 000 €), mais ce n’est plus du tout le même budget ! Peut-être que les DLP 4K laser, qui arriveront surement début 2018, pourraient représenter une alternative moins chère (vers 5000 €), mais il y a peu de chances qu’ils soient disponibles d’ici Noël. En outre, je ne crois pas que ces derniers puissent égaler le Sony VPL-VW760 sur la profondeur des noirs, ce qui est quand même un critère essentiel pour des projecteurs de ce prix !

 

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Consultant / installateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo et de matériel home cinéma toutes marques.

Site web : ht-consulting.pro

Laisser un commentaire