Guide d’achat 2017 – Les meilleurs lecteurs Blu-Ray UHD en dessous de 1000 €

 

Introduction

Il ne faut pas imaginer qu’il y ait des différences considérables, tant au niveau de l’image que du son, entre les différents lecteurs Blu-Ray Ultra HD, ce n’est qu’une question de détails et de subtilités. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’ils se valent tous et qu’on pourrait choisir n’importe lequel les yeux fermés, tout dépend de l’usage qu’on veut en faire.

Les lecteurs Blu-Ray Ultra HD de ce guide seront présentés par ordre croissant de prix.

 

 

Panasonic DMP-UB400

 

 

Le Panasonic DMP-UB400 est le choix de l’excellent rapport qualité/prix. Ainsi, s’il s’agit de lire des Blu-Ray classiques ou Ultra HD, ou d’avoir accès à des applications comme Netflix, ce lecteur le fera très bien. En revanche, il ne fait pas dans la fioriture, par exemple la télécommande n’est pas rétroéclairée, ce qui est un peu gênant lorsqu’on fait de la vidéoprojection. Mais, la finition est plutôt de bonne facture, avec une coque en partie métallique.

 

Points forts
  • La mise à l’échelle Full HD vers Ultra HD est vraiment excellente. Ainsi, pour les Blu-Ray présentant un beau piqué, avec une image dépourvue de grain, on pourrait presque se laisser prendre à croire qu’il s’agirait d’un Blu-Ray Ultra HD.
  • Dans le cas où on ne possède pas un diffuseur compatible HDR, la conversion HDR vers SDR est très bien réalisée. En outre, ce lecteur donne la possibilité de régler la luminosité, ce qui permet d’obtenir un « rendu HDR » malgré cette conversion.
  • La multitude de réglages possibles permettant par exemple de renforcer les détails.

 

Points faibles
  • C’est un classique chez Panasonic, la prise USB n’est pas capable de fournir un courant suffisamment fort pour alimenter un disque dur nomade. En revanche, la lecture d’une clé USB ou d’un disque dur alimenté sur le secteur est possible.
  • Le 24 Hz n’est pas géré pour les fichiers Full HD dématérialisés (seuls les fichiers UHD sont bien lus en 24Hz !). Dans ce cas, ils sont lus en 60Hz, ce qui n’est pas optimal en termes de fluidité.
  • Télécommande pas rétroéclairée

 

Mon avis

Si on se contente d’un usage assez classique (lecture de Blu-Ray classiques ou Ultra HD, Netflix, etc.), le Panasonic DMP-UB400 s’avère un très bon choix en termes de rapport qualité/prix. En revanche, s’il s’agit de s’en servir aussi comme platine multimédia pour des fichiers dématérialisés, passez votre chemin.

 

Prix couramment constaté : 349 €

 

 

Sony UBP-X800

 

 

Parmi les six lecteurs de ce guide, les platines Sony sont les seules que je n’ai pas pu réellement tester. Je ne fais donc que relayer ce que j’ai pu lire ou entendre à leur sujet.

Cette platine fait le buzz sur le Net et est présentée comme un excellent rapport qualité/prix, au même titre que les Panasonic DMP-UB400 et DMP-UB700.

 

Points forts
  • L’excellent rapport qualité/prix.

 

Points faibles
  • Télécommande pas rétroéclairée

 

Mon avis

N’ayant pas testé cette platine, je ne sais pas si elle souffre de bogues ou autres désagréments, mais je n’en ai jamais entendu parlé. C’est la raison pour laquelle j’aurais tendance à la préférer par rapport aux lecteurs Panasonic, s’il s’agissait de viser le meilleur rapport qualité/prix.

 

Prix couramment constaté : de 325 € à 350 €

 

 

Panasonic DMP-UB700

J’aurais quasiment pu faire un « copier-coller » du paragraphe sur le Panasonic DMP-UB400 tellement les différences sont subtiles. C’est  la raison pour laquelle je vais être bref.

Je possède le Panasonic DMP-UB700 à titre personnel et j’en suis globalement satisfait. Toutefois, j’ai constaté quelques bogues épisodiques, comme par exemple une perte du son aléatoire sur la sortie HDMI audio ou parfois un comportement erratique.

 

Mon avis

Outre ce que j’ai déjà marqué pour le Panasonic DMP-UB400, j’ajouterais que les petits bogues en tout genre, la non prise en genre des disques durs nomades et la non gestion du 24 Hz concernant les fichiers dématérialisés, finissent par être agaçants ! Toutefois, cette platine demeure intéressante en regard de son prix qui a beaucoup baissé au fil du temps.

 

Prix couramment constaté : de 330 € à 400 €

 

 

Panasonic DMP-UB900

 

 

Le Panasonic DMP-UB900 est sur certains points assez proche de ses petits frères, les DMP-UB400 et DMP-UB700, mais son positionnement est plus haut de gamme. C’est surtout la partie son qui est beaucoup plus développée, avec notamment une connectique audio plus fournie (sortie analogique 7.1). La qualité du rendu sonore a été salué dans plusieurs tests, notamment dans celui de HD Fever. Hormis son côté audiophile, la platine Panasonic DMP-UB900 possède quelques autres avantages par rapport aux DMP-UB400 et DMP-UB700, par exemple une télécommande de meilleure facture et dotée d’un rétroéclairage.

 

Points forts
  • Les mêmes points forts que pour les DMP-UB400 et DMP-UB700
  • Le côté audiophile
  • Une télécommande digne d’une platine haut de gamme avec rétroéclairage

 

Points faibles
  • Les mêmes points faibles que pour les DMP-UB400 et DMP-UB700
  • Un écart de prix conséquent par rapport aux DMP-UB400 et DMP-UB700

 

Mon avis

Si les quelques spécificités supplémentaires par rapport aux DMP-UB400 et DMP-UB700, en particulier le côté audiophile,  ne vous intéressent pas, alors passez votre chemin. En revanche, si le rendu sonore est un critère essentiel pour vous, alors je vous recommande de vous penchez sérieusement sur le cas de cette platine, au même titre que l’Oppo UDP-203.

 

Prix couramment constaté : environ 580 €

 

 

Sony UBP-X1000ES

 

 

Parmi les six lecteurs de ce guide, les platines Sony sont les seules que je n’ai pas pu tester. Je ne fais donc que relayer ce que j’ai pu lire ou entendre à leur sujet.

Cette platine commence tout juste à être commercialisée, il est donc difficile d’avoir des informations fiables à son sujet. Toutefois, quelques personnes ont eu la chance de la tester, et ils en disent le plus grand bien. Certains la place même au même niveau que l’Oppo UDP-203 EU, mais peut-être est-il encore trop tôt pour faire ce genre de comparaison ? En tout cas, les tweakers devraient préférer l’Oppo UDP-203 EU car celle-ci dispose d’un boîtier beaucoup plus spacieux que celui de la platine Sony.

 

Mon avis

Il m’est bien difficile de me prononcer sur cette platine, étant donné que je n’ai vu qu’un prototype au mois de septembre dernier, celui-ci présentant alors pas mal de bogues.
Le lecteur Sony UBP-X1000ES vient directement en concurrence avec l’Oppo UDP-203 EU, mais ce dernier a l’avantage d’être commercialisé depuis presque un an et d’avoir connu de multiples mises à jour qui sont venues fiabiliser son fonctionnement. Est-ce que le lecteur Sony saura faire beaucoup mieux ? Espérons-le, sinon il sera bien difficile d’exister face à ce poids lourd du marché qu’est l’Oppo UDP-203 EU.

 

Prix couramment constaté : 799 €

 

 

Oppo UDP-203 EU

 

 

L’ensemble de la presse spécialisée a salué cette platine comme étant LA référence des lecteurs Blu-Ray Ultra HD, tant sur la qualité d’image que sur les performances sonores. Les tests sont élogieux, rivalisant tous de superlatifs à n’en plus finir, les seuls critiques se limitant à un prix un peu élevé et à l’absence d’applications du type Netflix.

Je possède ce lecteur et le moins que je puisse dire est que l’Oppo UDP-203 EU fleure bon la robustesse et une qualité de fabrication sans faille. Ce n’est pas pour rien que les « tweaks » sont réalisés sur base Oppo ! Cette platine est clairement un produit haut de gamme qui saura ravir les plus exigeants.

C’est peut-être un détail, mais la télécommande est équipé d’un rétroéclairage automatique qui s’active lorsqu’on prend celle-ci en main.

 

Points forts
  • La qualité d’image
  • Le rendu sonore
  • La robustesse, les finitions et la qualité de fabrication
  • La télécommande avec rétroéclairage automatique

 

Points faibles
  • Absence de l’application Netflix
  • Un prix élevé

 

Mon avis

A partir du moment où on n’a pas besoin de l’application Netflix, l’Oppo UDP-203 EU s’impose comme LA référence des lecteurs Blu-Ray UHD, tant pour la qualité d’image que pour les performances sonores. Cette platine est résolument le choix de celui qui veut ce qu’il y a de mieux sans se poser de questions.

 

Prix couramment constaté : 849 €

 

Si vous avez des questions ou si vous voulez discuter de cet article, je vous invite à le faire sur Cin&Son.

 

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Intégrateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo et de matériel home cinéma toutes marques.

Site web : ht-consulting.pro

Une pensée sur “Guide d’achat 2017 – Les meilleurs lecteurs Blu-Ray UHD en dessous de 1000 €

  • 5 octobre 2017 à 9 h 56 min
    Permalink

    Bonjour, merci pour cet article !
    Je ne savais pas que les ports USB des lecteurs Panasonic n’alimentaient pas les disque durs nomades. Ce genre de remarque est extrêmement utile pour moi qui regarde du contenu dématérialisé, ça m’évite une mauvaise surprise.

    J’aimerais en savoir plus sur le Sony X1000ES, n’ayant jamais possédé cette marque en lecteur bluray je serais curieux de comparer son image à celle d’un oppo 203 puisqu’ils sont sur la même gamme de prix.
    Bonne journée !

Laisser un commentaire