Test – Sony VPL-VW760ES

Sony frappe un grand coup !

 

Introduction

 

De bas en haut : Sony VPL-VW5000ES, Sony VPL-VW760ES et Sony VPL-VW550ES

 

Comme je le disais déjà pour le test du Sony VPL-VW260ES, cet article est plus un compte-rendu poussé, plutôt qu’un test complet comme vous avez l’habitude d’en lire sur Home Cinéma Tendances. En effet, je ne l’ai pas réalisé chez moi, mais dans le showroom Xtrem Screen, en Alsace, lors d’une démonstration publique des trois nouveaux vidéoprojecteurs 4K de Sony, à savoir le Sony VPL-VW260ES, le Sony VPL-VW360ES et le Sony VPL-VW760ES. Alors, certes je n’ai donc pas pu repousser ces projecteurs dans leurs derniers retranchements, comme je le fais d’habitude lors d’un test, mais je les ai suffisamment triturés pour me faire un avis tranché sur leurs points forts et leurs points faibles.

Toutefois, chers lecteurs, le test complet arrivera prochainement.

Mais pour revenir au Sony VPL-VW760ES, le projecteur qui fait l’objet de ce mini test, Sony a frappé un grand coup car nous nous attendions tous à un positionnement tarifaire au dessus de 20 000 € pour ce projecteur laser, et bien Sony a surpris tout le monde avec un prix public inférieur à 15 000 € ! Le Sony VPL-VW760ES est donc le tout premier projecteur laser 4K natif à passer en dessous de cette barre psychologique. Certes, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais ce coup commercial mérite d’être salué.

 

Présentation

Le Sony VPL-VW760ES est un projecteur laser 4K natif, à matrices LCD réflectives, nommées SXRD chez Sony. Ces matrices sont les mêmes que pour les autres projecteurs 4K de la marque, du VPL-VW260ES jusqu’au VPL-VW5000ES. Elles sont nouvelles, selon Sony, avec un contraste renforcé.
Ce projecteur est également compatible 3D et HDR.

Au niveau équipement, en plus de l’éclairage laser, le Sony VPL-VW760ES est doté d’une optique et d’un lens-shift motorisés, du dispositif d’aide à la fluidité appelé « Motionflow », disponible en Full HD et en 4K, de mémoires de zoom, d’un iris fixe et dynamique par modulation de la puissance du laser, d’un système de calibrage automatique, et du « Reality Creation » qui permet d’accentuer la netteté.

Le flux lumineux maximum du Sony VPL-VW760ES est donné pour 2000 lumens.

Le prix public indicatif est de 14 999 €.

Rapport de projection : 1,38 à 2,83.

Lens-shift : + 85% / – 80% en vertical et +/- 31% à l’horizontal.

 

Bruit de fonctionnement

J’avais malheureusement oublié d’apporter mon sonomètre lors de mon périple en Alsace, mais je ne manquerai pas de faire toutes les mesures lors du test complet. Quoiqu’il en soit, il n’y a pas de mauvaise surprise à attendre sur ce plan là, le Sony VPL-VW760ES est tout aussi silencieux que les autres projecteurs de la marque. Au passage, il est important de signaler que le Sony VPL-VW760ES est plus silencieux à pleine puissance que son grand frère, le VPL-VW5000ES, ce qui n’est pas une surprise puisqu’il est 2,5 fois moins lumineux.

 

Piqué – Netteté

Selon Sony, le contrôle qualité est devenu beaucoup plus exigeant concernant les optiques des projecteurs 4K. Et bien, cela se retrouve complètement dans la précision des images délivrées par ce Sony VPL-VW760ES, comme c’est également le cas pour les Sony VPL-VW260ES et VPL-VW360ES.

Retrouvez ci-dessous les photos d’une mire UHD réalisées avec le Sony VPL-VW260ES dont le piqué est identique à celui du Sony VPL-VW760ES.

Mire UHD complète – Sony VPL-VW260ES

 

Voici des photos toujours de la même mire, mais en zoomant avec l’appareil photo sur la partie intéressante. Il y a 9 lignes qui vont en se resserrant, le but étant de pouvoir toutes les compter distinctement.

Mire UHD – Sony VPL-VW260ES

 

Mire UHD – Sony VPL-VW260ES

 

Ce n’est pas parfait, mais on arrive malgré tout à compter les 9 lignes sans trop de problème, ce qui montre que les trois nouveaux projecteurs Sony sont capables de reproduire une mire UHD. Certes, vous pourriez me dire « rien de plus normal pour un projecteur 4K natif », mais ce n’est pas si facile pour une machine à matrices LCD qui a tendance à être désavantagée sur ce plan par rapport à la technologie DLP.

Le « Reality Creation » est aussi de très bonne facture, d’autant plus qu’il a encore été amélioré par rapport à la génération précédente. Ainsi, on peut le monter assez haut sans voir apparaître d’artefacts.

Par ailleurs, c’est connu, la netteté d’un projecteur à matrices LCD dépend beaucoup de la convergence de ces dernières. Le Sony VPL-VW760ES que j’ai pu observer avait de très bonnes convergences.

 

Fluidité

La fluidité est toujours aussi bonne chez Sony, avec ou sans MotionFlow.

Le Sony VPL-VW760ES a la particularité de disposer d’un MotionFlow activable en 4K, grâce à un processeur (X1 Extreme, le même que celui utilisé pour les télés ZD9 ou pour le vidéoprojecteur VPL-VW5000ES) plus puissant que celui des autres modèles 4K de la marque en dessous de 10 000 €. Cela n’est pas un détail car je trouve que ça apporte beaucoup de stabilité et de précision aux images 4K.

Le MotionFlow en mode « bas » est très naturel, un peu comme dans la vraie vie. Ainsi, je n’ai pas eu la sensation d’un « effet caméscope » dans ce mode.

 

Luminosité

J’ai mesuré environ 1600 lumens, avec le laser à pleine puissance, dans le mode « TV Lumière ». Mais je pense qu’il doit être possible de monter plus haut, ce que je ne manquerai pas de vérifier lors du test complet.

 

Profondeur des noirs – Contrastes

Je n’ai effectué aucune mesure de contraste avec ce projecteur, mais c’est celui qui m’a donné la sensation de délivrer les meilleurs noirs parmi les trois nouveaux modèles de Sony. En outre, le système de contraste dynamique est très efficace et sans effet de pompage perceptible.

Attendons le test complet pour en savoir plus.

 

Le HDR

Le Sony VPL-VW760ES est suffisamment lumineux pour le HDR jusqu’à 3,50 mètres de base, voire 4 mètres, mais c’est en dessous de 3 mètres que vous obtiendrez les pics lumineux les plus convaincants.
Lors de la démonstration publique, dans les locaux de Xtrem Screen, le Sony VPL-VW760ES a été utilisé en HDR jusqu’à 4 mètres de base sur la toile Daylight 0.9, ce qui ne lui a pas vraiment posé de problème. Mais c’est avec l’écran Zero Frame Ultra Black Contour de 2,50 mètres de base avec la toile Daylight Reference 1.1 Gen 2, que les spectateurs ont pu assister à la démonstration HDR la plus convaincante. Certains d’entre-eux ont même parlé d’effet OLED tellement l’image était dynamique.
Tout comme pour n’importe quel projecteur Sony compatible HDR, ce procédé est exploitable en sortie de carton, c’est quasiment du « plug and play ». En outre, les images HDR sont vraiment magnifiques, notamment grâce à sa forte luminosité et sa capacité à délivrer des noirs profonds.

 

Impressions subjectives

 

Ci-dessous, quelques photos d’images HDR tirées du documentaire « Planet earth II ». L’écran est un Xtrem Screen Zero Frame Ultra Black Contour de 2,50 mètres de base.

 

 

 

 

 

Et une de « Cars » en SDR.

 

J’avais beaucoup aimé le Sony VPL-VW5000ES lorsque je l’avais testé en début d’année, et bien le Sony VPL-VW760ES m’a donné la même impression. En fait, ce dernier est quasiment le même mais en moins lumineux, à tel point que si on faisait un test à l’aveugle, à luminance égal, on pourrait s’y tromper !
Alors attention, je n’ai pas dit que ces deux projecteurs sont identiques. Ainsi le Sony VPL-VW5000ES va permettre d’obtenir des pics lumineux bien supérieurs en HDR grâce à sa luminosité 2,5 fois plus forte, mais le Sony VPL-VW760ES est une alternative crédible sur une base inférieure à 3 mètres, lorsqu’on n’a pas les moyens de débourser 65 000 €.

Inutile d’user de superlatifs, une fois qu’on a dit que le Sony VPL-VW760ES est un mini Sony VPL-VW5000ES, tout est dit !

 

Conclusion

Jusqu’à maintenant il fallait débourser plus de 30 000 € pour disposer d’un projecteur laser 4K natif, et bien Sony vient totalement bouleverser le marché des vidéoprojecteurs très haut de gamme avec ce Sony VPL-VW760ES à seulement 14 999 €.
Mais le Sony VPL-VW760ES ne se résume pas à une histoire de prix, car c’est avant tout un excellent projecteur, qui fait fureur partout où il est présenté ! Ainsi, à l’heure où j’écris ces lignes, les précommandes pour l’Europe vont bon train. C’est suffisamment rare pour un projecteur à plus de 10 000 € pour être signalé.
Il ne fait nul doute que le Sony VPL-VW760ES est dors et déjà la sensation du moment dans le monde de la vidéoprojection !

 

 

Les plus

  • Le piqué
  • La profondeur des noirs
  • La fluidité
  • La possibilité d’activer le MotionFlow en 4K
  • Le prix : premier vidéoprojecteur laser 4K natif à moins de 15 000 € !

 

Les moins

  • Une luminosité un peu supérieure aurait été appréciée, en particulier pour le HDR.

 

Pour discuter de ce test, je vous invite à le faire sur le forum Cin&Son.

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Intégrateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo et de matériel home cinéma toutes marques.

Site web : ht-consulting.pro

Laisser un commentaire