Guide d’achat – Les 6 meilleurs vidéoprojecteurs entre 1000 et 2000 €

Introduction

Il est bien difficile d’établir un classement entre ces six vidéoprojecteurs car aucun n’est vraiment meilleur que les autres. On choisira donc en fonction de leurs points forts et points faibles respectifs, de leurs équipements, de leur technologie, etc.

Ce guide d’achat comporte trois projecteurs DLP et trois projecteurs à base de technologie LCD (Tri-LCD transmissive pour Epson et SXRD pour Sony), il y en a donc pour tous les goûts.

 

 

Benq W2000 : Projecteur DLP – Full HD – 3D – 1200 €

1200 € était son prix public indicatif (PPI) au début de sa commercialisation, mais il est à noter qu’il se trouve actuellement assez facilement en-dessous de 1000 €, ce qui en fait une excellente affaire.

Points forts

  • Un contraste ANSI de champion dépassant allégrement 600:1.
  • Le look pour une utilisation en salon.
  • La qualité de l’optique – La netteté.
  • Le silence de fonctionnement en mode éco.
  • Une forte luminosité.
  • Une colorimétrie plutôt juste en sortie de carton.

 

Point faibles

  • Un contraste séquentiel plutôt faible (inférieur à 2000:1) donc des noirs peu profonds pour les scènes sombres.
  • Un placement difficile : lens-shift de faible amplitude et focale courte.
  • Pas d’interpolation d’image.
  • Risque de voir des AEC pour les personnes sensibles.

 

Données constructeur

 

Mon avis

Une image vraiment incroyable à ce prix ! Certes, il ne délivre pas des noirs hyper profonds, mais hormis les scènes extrêmement sombres, l’image est magnifiquement contrastée et piquée. Claque visuelle garantie !

 

 

Benq W3000 : Projecteur DLP – Full HD – 3D – environ 1500 €

 Il est en fin de commercialisation, il y aura donc certainement des bonnes affaires à réaliser.

Points forts

  • Un fort contraste ANSI.
  • La qualité de l’optique – La netteté.
  • Le silence de fonctionnement en mode éco.
  • Une forte luminosité.
  • L’interpolation d’image.
  • Une focale avec un bon débattement : rapport de projection de 1,15 à 1,86.
  • Une colorimétrie plutôt juste en sortie de carton.

 

Point faibles

  • Un contraste séquentiel plutôt faible (inférieur à 2000:1) donc des noirs peu profonds pour les scènes sombres.
  • Un placement difficile : lens-shift de faible amplitude.
  • Possibilité de voir des AEC pour les personnes sensibles.

 

Données constructeur

 

Mon avis

Son look est moins sympa que celui du Benq W2000 et son contraste séquentiel semble un poil plus faible, mais à part cela ses caractéristiques sont assez proches. En revanche, il a l’avantage par rapport au W2000 de disposer de l’interpolation d’image.

 

 

Vivitek H1188 : Projecteur DLP – Full HD – 3D – environ 1000 €

Lui aussi est en fin de commercialisation, il y aura donc certainement des bonnes affaires à réaliser.

Points forts

  • Un fort contraste ANSI.
  • La netteté.
  • Une forte luminosité.
  • L’interpolation d’image.
  • Une focale avec un bon débattement : rapport de projection de 1,39 à 2,09.

 

Point faibles

  • Un contraste séquentiel plutôt faible (inférieur à 2000:1) donc des noirs peu profonds pour les scènes sombres.
  • Un placement difficile : lens-shift de faible amplitude.
  • Possibilité de voir des AEC pour les personnes sensibles.
  • Une couleur noire difficile à concilier avec un placement en pièce de vie.
  • Des utilisateurs ont rapporté des problèmes de poussières dans le chemin optique.

 

 Données constructeur

 

Mon avis

Ce projecteur délivre une image proche de celle des Benq W2000 et W3000, mais avec encore plus de luminosité, ce qui peut être problématique en home cinéma pour les petites bases d’écran (confort d’utilisation et élévation de la résiduelle de noir). En outre, les deux Benq bénéficient d’une meilleure colorimétrie en sortie de carton. Toutefois, il demeure intéressant par rapport au W3000 pour son prix nettement moindre.

 

 

Epson EH-TW6700 : Projecteur Tri-LCD – Full HD – 3D – 1300 €

Commercialisé depuis peu (fin d’année 2016), ce projecteur commence à se faire remarquer par son excellent rapport qualité/prix.

 

Points forts

  • Une forte luminosité.
  • L’équipement : interpolation d’image, iris dynamique, traitement vidéo interne performant et lens-shift.
  • Une focale avec un bon débattement : rapport de projection de 1,32 à 2,15.
  • Un iris dynamique exploitable en mode « normal », ce qui permet d’augmenter considérablement le contraste séquentiel.
  • Un placement relativement facile grâce à sa focale de grande amplitude et à son lens -shift.
  • Pas d’AEC grâce à la technologie LCD.

 

Point faibles

  • Un contraste séquentiel plutôt faible (inférieur à 2000:1) donc des noirs peu profonds pour les scènes sombres sans activation de l’iris dynamique.
  • Une luminosité peut-être un peu trop forte pour un projecteur home cinéma.
  • Une optique de qualité moyenne.
  • Pas d’iris fixe pour juguler la très forte luminosité.

 

Données constructeur

 

Mon avis

Un rapport qualité/prix totalement imbattable ! Ce projecteur a été conçu pour une utilisation en pièce de vie, avec une très forte luminosité, permettant ainsi un usage avec un peu de lumière ambiante, et avec des haut-parleurs intégrés (ils sont absents pour le EH-TW6800). Mais du coup il est moins orienté home cinéma où sa très forte luminosité peut être problématique.

 

 

Epson EH-TW6800 : Projecteur Tri-LCD – Full HD – 3D – 1899 €

Tout comme l’Epson EH-TW6700, le EH-TW6800 est commercialisé depuis peu (fin d’année 2016). Les deux projecteurs se ressemblent beaucoup, mais le EH-TW6800 est plus orienté home cinéma avec une luminosité beaucoup moins forte tout en restant largement suffisante.

Points forts

  • Une forte luminosité.
  • L’équipement : interpolation d’image, iris dynamique, traitement vidéo interne performant et lens-shift.
  • Une focale avec un bon débattement : rapport de projection de 1,32 à 2,15.
  • Un iris dynamique exploitable en mode « normal », ce qui permet d’augmenter considérablement le contraste séquentiel.
  • Un placement relativement facile.
  • Pas d’AEC grâce à la technologie LCD.

 

Point faibles

  • Un contraste séquentiel plutôt faible (inférieur à 2000:1) donc des noirs peu profonds pour les scènes sombres sans activation de l’iris dynamique.
  • Une optique de qualité moyenne.
  • Pas d’iris fixe pour juguler la forte luminosité.

 

Données constructeur

 

Mon avis

L’Epson EH-TW6800 représente une alternative très intéressante aux projecteurs DLP de ce classement, avec un placement plus facile et une absence d’AEC. En outre, grâce à sa bonne qualité d’image, son prix plus faible et sa taille plus réduite, il vient donc fortement concurrencer le Sony VPL-HW45ES (2000 €).

 

 

Sony VPL-HW45ES : Projecteur SXRD – Full HD – 3D – 2000 €

Le Sony VPL-HW45ES est à peu près similaire à son grand frère, le VPL-HW65ES, à part qu’il ne dispose d’aucun iris (ni fixe, ni dynamique), ce qui fait qu’il est moins cher.

Points forts

  • Le meilleur contraste séquentiel natif (supérieur à 4000:1) de ce guide.
  • Une forte luminosité.
  • L’équipement : interpolation d’image, traitement vidéo interne et lens-shift.
  • Une focale avec un bon débattement : rapport de projection de 1,36 à 2,16.
  • Un placement relativement facile : débattement de la focale et lens-shift.
  • Pas d’AEC grâce à la technologie SXRD.
  • Le silence de fonctionnement.

 

Point faibles

  • Le prix : le plus cher de ce guide.
  • Le plus gros projecteur de ce guide, ce qui ne facilite pas son intégration en pièce de vie.

 

Mon avis

Ce projecteur délivre une bien belle image, susceptible de séduire le plus grand nombre. Il bénéficie de beaucoup d’atouts comme son silence de fonctionnement et son excellente interpolation d’image. En fait, il n’a pas de véritable point faible pour un projecteur de ce prix, à part son aspect volumineux par rapport aux autres projecteurs de ce guide.

 

Vous avez apprécié cet article, faites un don pour soutenir Home Cinéma Tendances

 

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier, consultant / installateur home cinéma.

Site web : ht-consulting.pro

Laisser un commentaire