JVC en a l’habitude, il n’y a pas de révolution à attendre avec cette nouvelle gamme, tout juste quelques évolutions, comme par exemple l’amélioration du procédé e-shift, qui permet une simulation 4K et qui en est à la génération 5. Certes, la marque n’a toujours pas doté ses nouveaux modèles de matrices 4K, mais la plus grande évolution réside sans doute dans la baisse tarifaire de 500 €, les JVC DLA-X5900, DLA-X7900 et DLA-X9900 se voyant ainsi repositionnés respectivement à 3999 €, 5999 € et 8999 €. Cela pourrait sembler insignifiant, mais en réalité c’est tout le contraire, car ces nouveaux prix font des JVC DLA-X5900, DLA-X7900 et DLA-X9900 de redoutables concurrents pour les projecteurs Sony VPL-VW260ES, VPL-VW360ES et VPL-VW550ES. En effet, la gamme JVC se retrouve ainsi 1000 € moins chère par rapport à la marque rivale. A cela, il faut ajouter que les projecteurs JVC sont plus lumineux, avec 1800 lumens pour le DLA-X5900, 1900 lumens pour le DLA-X7900 et 2000 lumens pour le DLA-X9900, contre 1500 lumens pour les Sony VPL-VW260ES et VPL-VW360ES, et 1800 lumens pour le VPL-VW550ES. Et ce n’est pas tout, les trois nouveaux modèles de JVC disposent tous d’une interpolation d’image activable en 4K, alors que ses concurrents Sony se voient dotés de cet équipement seulement en Full HD. Autre différence en faveur de JVC, tous ses projecteurs disposent d’une optique motorisée avec mémoires de zoom, ainsi que d’un iris fixe et dynamique, alors que le Sony VPL-VW260ES est dépourvu de tous ces équipements, avec une simple optique motorisée sans mémoires de zoom. Et pour finir, JVC conserve l’avantage sur la profondeur des noirs, même si Sony ne démérite pas dans ce domaine.

Il est également à noter que d’après les premiers observateurs, le Clear Motion Drive (nom donné à l’interpolation d’image chez JVC) ne souffre plus du « vertical banding » (bandes verticales) constaté sur les anciennes génération.

Alors, il ne s’agit pas de prétendre que la nouvelle gamme JVC est supérieure à celle de son premier concurrent, car les matrices 4K natives de Sony reste un argument de poids, mais les nouveaux JVC sont loin d’être inintéressants pour le consommateur !

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Consultant / installateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur Oppo et de matériel home cinéma toutes marques.

Site web : ht-consulting.pro

Abonnez-vous à la lettre d’information. 

Recevez le meilleur de l’information home cinéma directement dans votre boîte mail toutes les deux semaines. Vous y trouverez les articles les plus récents (tests, guides, découvertes, etc.), les nouveautés de Home Cinéma Tendances ainsi que les tournées de calibrage prévues par Hervé Thiollier Consulting.

ABONNEZ-VOUS