Paris Audio Vidéo Show 2018

Par | 2018-10-21T18:57:02+00:00 21 octobre 2018|Actualité|0 commentaires

Paris Audio Vidéo Show 2018

Introduction

Vous l’avez remarqué, chers lecteurs, Home Cinéma Tendances est spécialisé en vidéoprojection, et c’est bien de ça dont je vais vous parler au travers de cet article, en vous montrant les nouveautés présentées au salon Paris Audio Vidéo Show 2018.

Cette rentrée a été en effet riche à ce sujet, avec l’annonce de deux nouveaux projecteurs chez Epson, le EH-TW7400 et le EH-TW9400, trois chez Sony, le VPL-VW270ES, le VPL-VW570ES et le VPL-VW870ES, et trois également chez JVC, avec les très attendus projecteurs 4K, le DLA-N5, le DLA-N7 et le DLA-NX9.

Mais il y avait aussi une nouveauté chez Xtrem Screen, avec la présentation du nouveau châssis On-Ceiling Elite Slim, un écran permettant la motorisation de la fameuse toile Daylight Reference 1.1 Gen2, mais à un prix plus abordable que pour le châssis Elite.

Sans plus attendre, découvrons toutes ces nouveautés !

Epson

Pour cette édition 2018 du Paris Audio Vidéo Show, Epson présentait son nouveau projecteur EH-TW9400, disponible en janvier 2019 au prix public de 2799 €.

L’Epson EH-TW9400 était très attendu car la marque annonce que ce dernier viendrait corriger les faiblesses de son prédécesseur, en particulier le manque de fluidité. Eh bien, je vous l’annonce tout net, les saccades et le manque de fluidité, c’est fini avec cet Epson EH-TW9400 ! Mais avant de rentrer plus dans les détails, je vais vous décrire le contexte. Epson nous a proposé sa traditionnelle « black room », avec un écran Xtrem Screen de 3,50 mètres de base, équipé de la toile blanche Absolute Reference White 1.0. Le lecteur était un Zappiti 4K.

Comme je vous le disais, plus de problème de fluidité avec cet Epson EH-TW9400, mais vu que les vidéos utilisées étaient en 4K, et donc que l’interpolation d’image n’était pas utilisable, je n’ai pas pu juger de la qualité de cette dernière. Ce n’est que partie remise pour son test sur Home Cinéma Tendances. Le commercial Epson nous a signalé qu’en plus de la fluidité améliorée, le bloc optique Fujinon avait aussi connu des améliorations, offrant, selon lui, plus de piqué et des noirs plus profonds. Il est bien difficile de valider ces points sans faire de comparaison entre les deux machines, mais en tout cas l’image UHD m’a paru particulièrement piqué. Un autre point m’a frappé, c’est l’excellente gestion du HDR, une affaire pas si simple sur 3,50 mètres de base !

Je vais encore attendre avant de me prononcer définitivement, mais ce projecteur me semble sans équivalent et sans concurrence à ce prix !

Sony

Comme à son habitude, Sony occupait une surface impressionnante, avec leur grande « black room », équipé d’un écran Xtrem Screen de 4 mètres de base avec la toile blanche Perfect White 1.2, dans laquelle était présenté le VPL-VW870ES. C’était une démonstration très réussie, plus que les années précédentes selon moi, car l’image était de toute beauté !

Le Sony VPL-VW870ES est surement une machine d’exception, mais faire un HDR convaincant sur 4 mètres de base, ce n’est pas une mince affaire ! Eh bien, il s’en est tiré à merveille, avec un piqué magnifique, une propreté d’image impeccable et un HDR suffisamment lumineux. Dans ces trois domaines, la toile n’y était sans doute pas pour rien !

Selon moi, la « black room » Sony était la plus belle démonstration du salon, autant sur le plan de l’image que sur celui du son.

Mais les démonstrations Sony ne s’arrêtaient pas à celle du VPL-VW870ES, car les VPL-VW270ES et VPL-VW570ES étaient aussi présentés.

JVC

Sur le stand JVC, les spectateurs ont eu droit au DLA-N5 et au DLA-NX9, sur un écran Elite Screen Aeon Edge Free de 3,30 m de base, avec la toile blanche CineWhite.

J’ai trouvé les démonstrations JVC très réussies, aussi bien avec le DLA-N5 qu’avec le DLA-NX9, mais à part pour la luminosité, en faveur du plus cher des deux, je n’ai pas vu de différences flagrantes entre les deux machines sur le plan du piqué ou des noirs. En outre, les vidéos utilisées ne permettaient pas vraiment de juger de la profondeur des noirs, j’attendrai donc de tester ces machines avant de me prononcer.

Quoiqu’il en soit, cette nouvelle gamme de projecteurs 4K JVC semble bien née !

Xtrem Screen

Il y avait aussi de la nouveauté chez Xtrem Screen, avec la toile Perfect White 1.2 présentée dans la « black room » Sony, et le châssis On-ceiling Elite Slim.

La toile Perfect White 1.2 fera sans doute l’objet d’un test sur Home Cinéma Tendances, mais aujourd’hui je voudrais surtout vous faire découvrir le nouveau châssis On-ceiling Elite Slim, qui, tout comme le châssis Elite, permet la motorisation de la toile Daylight Reference 1.1 Gen2, mais à des prix plus modestes (à partir de 4000 €). En outre, cet écran présente un look plutôt sympa, jugez-en par vous-même sur la photo ci-contre.

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier – Consultant / installateur home cinéma – Calibreur vidéo – Revendeur de matériel home cinéma toutes marques.

Site web : ht-consulting.pro

Abonnez-vous à la lettre d’information. 

Recevez le meilleur de l’information home cinéma directement dans votre boîte mail toutes les deux semaines. Vous y trouverez les articles les plus récents (tests, guides, découvertes, etc.), les nouveautés de Home Cinéma Tendances ainsi que les tournées de calibrage prévues par Hervé Thiollier Consulting.

ABONNEZ-VOUS

Abonnez-vous à la lettre d’information. 

Recevez le meilleur de l’information home cinéma directement dans votre boîte mail toutes les deux semaines. Vous y trouverez les articles les plus récents (tests, guides, découvertes, etc.), les nouveautés de Home Cinéma Tendances ainsi que les tournées de calibrage prévues par Hervé Thiollier Consulting.

ABONNEZ-VOUS

Laissez un commentaire