Les écrans motorisés : le système de tension est-il nécessaire ?

 

Introduction

 

Au moment d’acheter un écran enroulable motorisé, nous sommes nombreux à nous poser la question de la nécessité d’un système de tension afin d’avoir une bonne planéité de la toile. Au cours de cet article, nous allons donc voir l’intérêt du système de tension, et dans quels cas on peut éventuellement s’en passer.

 

 

A quoi sert le système de tension de la toile ?

 

Écran motorisé tensionné Screen Research (leader mondial de l’écran motorisé tensionné !)

 

Il ne faut pas confondre les gondolements de la toile avec les bords qui rebiquent, ce sont deux phénomènes différents.

Un gondolement est dû à une mauvaise fabrication ou à une mauvaise conception de l’écran. Normalement, cela ne devrait pas arriver, et lorsque cela se produit lors de la fabrication, l’écran devrait être disqualifié par le contrôle qualité. Malheureusement, nous savons tous qu’il arrive d’avoir des gondolements lors du premier déroulement de la toile, mais il ne faut pas s’attendre à ce que cela s’arrange et c’est le signe d’un écran de médiocre qualité.

Quant aux bords qui rebiquent, c’est un phénomène courant, presque systématique. Cela est dû à la mémoire de forme de la toile en PVC qui est enroulée la majeure partie du temps. Et, c’est là qu’un système de tension est très utile car il va limiter, voire empêcher, ce phénomène en tirant sur les bords.

Mais, un système de tension ne peut pas empêcher les gondolements. D’ailleurs, certains écrans motorisés low cost présentent parfois des gondolements, malgré l’usage d’un système de tension !

 

 

Un système de tension est-il nécessaire ?

 

A cette question, j’aurais tendance à répondre oui, en particulier pour les grandes bases (2,50 mètres et plus). En tout cas, pour les marques de qualité, cela garantit une bonne planéité de la toile dans le temps.

 

Écran ScreenLine Wave (sans système de tension)

 

Mais, certaines marques (ScreenLine, Screen Research et Xtrem Screen) utilisent la technique de la bordure noire soudée. Contrairement à ce que l’on trouve couramment sur le marché des écrans, il ne s’agit pas de peindre ou d’imprimer la bordure noire sur la toile blanche, mais elle est soit thermo-collée chez ScreenLine, soit soudée par ultrasons chez Screen Research ou Xtrem Screen. Ainsi, si les bords rebiquent, cela s’arrête au niveau de la soudure et la surface blanche conserve alors une bonne planéité. Cette technique intéressante permet de se passer d’un système de tension, mais pour les grandes bases il vaut mieux rester prudent.

 

Écran Xtrem Screen avec bordure noire soudée par ultrasons

 

 

Conclusion

Sans système de tension, vous pouvez quasiment être sûr que tôt ou tard les bords de la toile vont rebiquer. Cela peut être gênant, en particulier lorsque la déformation se propage sur la surface de projection. Pour éviter ce phénomène, le plus sage est de faire appel à un système de tension de la toile. Toutefois, vous pouvez aussi vous tourner vers les marques qui utilisent la technique de la bordure noire soudée.

 

Vous avez apprécié cet article, faites un don pour soutenir Home Cinéma Tendances

 

Chers lecteurs, si vous avez des questions ou des remarques, je vous propose d’en discuter sur Cin&Son.

Cet article a été rédigé par Hervé Thiollier, consultant / installateur home cinéma.

Site web : ht-consulting.pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *